Aventiclap Festival Suisse du Film Avenches

Les Films



Chaque projection de long métrage sera précédée d’un court-métrage soigneusement sélectionné par les programmateurs du festival.

Vendredi 2 mars - Cérémonie d'ouverture

Blue My Mind


Le film, qui raconte l'histoire d'une jeune fille de 15 ans qui commence à se transformer en sirène lors de ses premières règles, a obtenu l'«Oeil d'or» dans la catégorie «Focus Suisse, Allemagne, Autriche». A côté de cette distinction, le long-métrage a aussi reçu, notamment, le prix de la critique, qui récompense une première œuvre particulièrement convaincante.

Mia, une jeune fille de 15 ans se retrouve devant un changement radical dans sa vie et se remet en question. Mia plonge dans la vie sauvage des adolescents pour trouver un lien. Mais alors son corps commence à changer étrangement. D'abord à peine perceptible, mais ensuite avec une force massive. En désespoir de cause, elle essaie de se calmer avec le sexe et la drogue pour arrêter ce qui arrive comme un raz de marée sur elle. Mais la nature est plus forte et la transformation de Mia progresse inexorablement...


Samedi 3 mars

L'ordre divin


Nora est une jeune mère au foyer. En 1971, elle vit avec son mari et ses deux fils dans un paisible village suisse où l'on a peu senti les bouleversements du mouvement de 68. Pourtant, la paix dans les chaumières et dans son foyer commence à vaciller quand Nora se lance dans le combat pour le suffrage féminin.

L'Ordre divin est le premier long-métrage de fiction sur le droit de vote des femmes en Suisse et son introduction tardive en 1971. La scénariste et réalisatrice Petra Volpe (scénario de «Heidi») invite le public à plonger dans l'atmosphère et les émotions de la Suisse rurale des années 70, une période riche en changements. «L'ordre divin» est un hommage à toutes les personnes qui se sont battues à l'époque pour l'égalité des droits politiques et toutes celles et ceux qui s'engagent aujourd'hui pour l'égalité des sexes et l'autodétermination.


Une Cloche pour Ursli


Dans l’idyllique Engadine, la fin de l’été approche. Ursli donne un coup de main à ses parents qui travaillent dur à l’alpage. Une profonde amitié le lie à Seraina, qui tout comme lui passe l’été dans le mayen voisin. A la désalpe, une partie de la récolte est perdue et contraint la famille de Ursli à s’endetter auprès du riche épicier du village. Devant céder Zila son chevreau à Roman, le fils du riche propriétaire du magasin, Ursli voit son petit monde s’effondrer. Mais quand en plus on veut lui donner la plus petite clochette pour le défilé de la Chalandamarz, Ursli s’engage dans une aventure téméraire pour récupérer en plein hiver la grosse cloche de vache accrochée au mayen.


Frontaliers Disaster


Roberto Bussenghi est un frontalier comme tant d’autres: chaque jour, il traverse la frontière pour aller travailler. Et il est constamment en retard à cause du zèle excessif dont fait preuve le douanier suisse Loris J. Bernasconi.

Mais le destin réserve un sort encore plus ironique à ces deux ennemis, puisqu’ils vont devoir cohabiter 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Condamnés à cette vie commune, ils se taquinent sur les différences entre Suisses et Italiens; or ils vont petit à petit se comprendre et s’entraider, jusqu’à réaliser qu’ils ont besoin l’un de l’autre pour régler leurs problèmes et se sortir du pétrin dans lequel ils se sont fourrés.


Bloc Central


Une prison lausannoise. P. B., jeune promoteur arrogant, est incarcéré, accusé de tentative de meurtre. Dans le même établissement, Daniel Ruchat débute son nouvel emploi d’agent de détention. Basé sur des faits réels, BLOC CENTRAL nous fait pénétrer dans les réalités de l’univers carcéral.


En avant programme : Protection plan Full Moon


Un soir de pleine lune dans un centre pour loups-garous en suisse. Pas facile de se faire comprendre quand on ne parle pas la même langue...


Nocturnes samedi 3 mars 23h00

Chimères


Livia et Alexandre s'offrent un séjour romantique en Roumanie, qu'un accident va brusquement écourter. Renversé par une voiture, Alexandre se fait hospitaliser et subit une transfusion sanguine. A son retour chez lui, il ne se sent pas très bien et commence à souffrir d'hallucinations. Mais est-il seulement en train de rêver? Livia tente de sauver leur couple en essayant de rassurer Alexandre. A mesure que son comportement dégénère, la situation devient incontrôlable et l'irréparable se produit...

Quittant le médium du court pour le long métrage, le Neuchâtelois Olivier Beguin passe brillamment à l'étape supérieure. Avec Chimères, il réalise un drame horrifique poignant, dans lequel il revisite les codes tout en démontrant une sincérité et un amour pour le genre.

Non loin d'un David Cronenberg, il livre une métaphore imagée et monstrueuse des relations de couple et de leur mutation. Fort de son excellente mise en scène et de ses effets déployés, Chimères rappelle le fort potentiel de la production cinématographique locale!


En avant programme : Sons Of Bitches - Western/Drame


Réalisation : Arnaud Baur
Acteurs : Raphaël Tschudi et Sandra Zellweger

Sally se prostitue pour les pionniers et les trappeurs d’une petite ville du Winsconsin. Poussée à bout par les sévices à répétition et craignant pour la vie de son enfant, elle décide de s’enfuir et d’affronter les montagnes enneigées plutôt que de survivre un jour de plus à la violence de son quotidien. Son Mac, ne pouvant supporter l’affront, lance un chasseur de primes à ses trousses. Loin de l’image de la pute au grand coeur véhiculée par les westerns, la prostitution au temps de la conquête de l’ouest présente une réalité sordide : viols, addictions, dépressions, persécutions. Avec Sons of Bitches, l’idée est de démystifier ces récits trop souvent édulcorés en proposant un film singulier, sans concession et jusqu’au boutiste.


Dimanche 4 mars

Dark Star HR Gigers Welt


Qui se cache derrière le créateur du célèbre ALIEN? L’artiste HR Giger a su donner vie à des créatures à la fois effrayantes, effarantes et étrangement esthétiques. Il a élu domicile dans les endroits que nous fuyons; il a fait de nos peurs son terrain de jeu. Il a fait remonter à la surface ce que nous avons préféré enfouir. Il a cartographié nos cauchemars, modelé les peurs primitives de l’être humain. Pourtant, Giger n’a pas façonné cet univers de l’épouvante par plaisir. C’était tout simplement plus fort que lui. L’homme attachant, humble et drôle est ainsi parvenu à brider ses propres peurs. HR Giger vivait, au cœur de Zurich, dans un univers parallèle isolé, hors du temps. Derrière ses persiennes fermées, les frontières entre le jour et la nuit se mêlaient. La réalisatrice Belinda Sallin sonde, dans DARK STAR, le cosmos fascinant d’HR Giger, brossant le portrait d’un artiste d’exception.


Cargo Director’s Cut


Depuis l'effondrement de la Terre et de son système écologique, les hommes vivent dans de petites stations spatiales surpeuplées. Le seul espoir est la planète RHEA. A bord du vaisseau Kassandra, toute l'équipe est plongée dans un profond cryo-sommeil à l'exception de la jeune doctoresse Laura qui veille. Au fil de ses gardes, elle a de plus en plus la sensation de ne pas être le seul être éveillé dans ce vaisseau. La recherche de ce mystérieux visiteur est un échec et ne mène qu'à l'éveil de toute l'équipe. Un jeu mortel débute alors. Que transporte ce vaisseau ? Et qui ou quoi est à bord ?

Mis à part une projection au NIFFF 2010, le plus grand film de science-fiction jamais réalisé en suisse reste inédit en Suisse romande.


Walter Pfeiffer-Chasing Beauty


À un âge où d’autres prennent leur retraite, Walter Pfeiffer réussit à percer dans le monde de l’art et la photographie de mode et obtient une reconnaissance internationale. Dans « Chasing Beauty », il parle avec humour et légèreté de sa vie et de son travail. On l’observe à l’oeuvre avec des mannequins célèbres et des inconnus ainsi qu’en train de dessiner dans la nature, transformant des situations réelles en images ayant la fameuse « touche Pfeiffer ». Des mannequins de quatre décennies racontent leur collaboration avec Pfeiffer, ce qui les a amenés à poser pour lui et ce que ses photographies représentent pour eux aujourd’hui. Par la même occasion, on plonge dans quarante ans de « culture jeune ». Des collaborateurs de Pfeiffer, issus de l’art ou de la mode, discutent le rapport fascinant entre ces deux arts avec lesquels Pfeiffer jongle habilement. Le film est porté par l’humour, le pragmatisme et l’authenticité de Pfeiffer.


Kokoschka Oeuvre-Vie


Peintre, écrivain, dramaturge, moraliste, enseignant et citoyen engagé, marqué par deux guerres mondiales, la persécution et l'exil, infatigable vagabond, les sens toujours en alerte, Oskar Kokoschka est un homme profondément attachant, témoin et acteur de son siècle. Ce documentaire de création avec éclats de fiction vous invite à découvrir cet homme exemplaire.